Weekends MSJ no image

Published on octobre 5th, 2009 | by MSJ

0

Le MSJ s'enflamme !

Extrait du portail salésien – http://www.Don-bosco.net : voir article

Les participants belges, français et italiens au Week-End du MSJ

Qui aurait pu l’imaginer il y a quelques semaines ?… Eh pourtant ils étaient bien présents ! Plus de 60 participants à ce week-end du Mouvement Salésien des Jeunes. Occasion de se retrouver dans une superbe ambiance avec un temps de relecture à la lumière de la pédagogie et la spiritualité salésienne. (01/10/09)

Arrivés des quatre coins de laFrance et même de l’Italie, les participants ont démarré la session par un « waki-waki » et un « don bosco », danses qui ont fait fureur durant le Confronto et le CampoBosco en août dernier ! Quelle énergie dans la cour du lycée Don Bosco, qui accueillait tout ce beau monde. Avec une sono tonitruante, les voisins ont pu bénéficier gratuitement de cette mise en route matinale.

Gendarmes et médecins à la recherche de Don Bosco Les danses : grands succès de l'été 2009

Une équipe d’animation de choc !

Dès le lancement du week-end, une grave nouvelle est tombée : Don Bosco a disparu. Infirmiers et policiers sont à sa recherche et ils mettent dans le coup les participants. Ceux-ci font connaissance par différents jeux.
L’ensemble des participants est « chaud » pour entrer dans le vif du sujet : un temps de relecture de leurs activités d’été avec Sylvie Nadaud et Emmanuel Besnard, éducateurs salésiens. Ils introduisent ce moment par des jeux de rôle. Cela permet à chaque participant de faire le lien avec diverses situations vécues. L’après-midi, après un topo, les participants se retrouvent en carrefour. Quelques constats et questions : « la pédagogie salésienne n’est pas figée, mais elle s’adapte aux situations » ; « j’appliquais la pédagogie salésienne sans le savoir et ce temps de relecture me permet d’avoir des points d’attention dans l’accompagnement des enfants » ; « comment mettre de l’aspect religieux dans le système préventif ? » ; « comment proposer la foi dans un camp ? » ; « comment faire équipe quand les membres ont des référentiels différents ? ».

Emmanuel et Sylvie en simulation de direction d'un camp

Puis un temps de forum est organisé, avec reprises des questions. Emmanuel et Sylvie donnent des points de repère en les appuyant de leur expérience.
Après avoir bien phosphoré, les participants s’aèrent par des jeux et des danses. Au début de la veillée, l’équipe d’animation annonce une bonne nouvelle : on a retrouvé Don Bosco. Mais il a perdu la mémoire. Pour l’aider à la retrouver, les différents groupes vont faire preuve d’imagination. Si bien qu’un nouveau miracle arrive : Don Bosco va reconnaître tous les siens.
Le mot du soir permet de faire la connaissance, par une vidéo, de 4 volontaires du VIDES. Ceux-ci sont partis au Congo pour Joackim et Gaby, au Cambodge pour Anne-Claire et Madagascar pour Blandine. Durant la journée, ils auront pris le temps de relire de leur côté leur expérience, accompagnées par Sœur Catherine et Marie-Bé.

Un Conseil d’Administration renforcé

En action de grâce, la messe a été le point d'orgue de ce week-end

Le dimanche matin met l’accent sur la partie spirituelle. Jean-Marie Petitclerc aborde le thème « être chrétien à la suite de DB », à partir d’une caractéristique importante de la maison salésienne, qui est celle de l’accueil. Il articule son propos entre l’amour de Dieu et l’amour des jeunes : « votre manière d’être témoins, c’est de vous aimer comme je vous ai aimés » en faisant référence à l’Evangile. Il met en avant ce qui caractérise toute relation, basée sur la foi, l’espérance et l’amour. Et il invite à accueillir le jeune comme on accueille le Christ. Après cette introduction, les participants, munis d’un pantin demembré, vont pouvoir revisiter les différents lieux qu’ils cotoient, (maison, école, cour, église) et écrire sur les différentes pièces d’un pantin, qualités et défauts, projet de vie. Ces différents lieux seront repris au cours de la célébration eucharistique. Les différentes parties du pantin seront rassemblées après la communion, signe de cette volonté de former un corps unifié.
Le MSJ a tenu durant la matinée son Assemblée Générale. Occasion de faire le bilan financier et moral de l’Association. La volonté de David Viagulasamy, Président de l’Association, est de se donner les moyens de rendre présent le MSJ à travers la Province et répondre au mieux à l’interpellation du P. Pascual Chavez : « Le MSJ doit devenir le souffle de la Famille Salésienne ». Ainsi durant l’année, le MSJ va s’organiser sur le plan régional. C’est pour cette raison que dix membres sont venus « gonfler » le Conseil d’Administration, afin de faciliter les liens avec les différentes régions. La présence de délégués du CA du MSJ italien montre que ce mouvement « percute » bien au-delà de la Province.  Les liens, renforcés au Confronto (rassemblement du MSJ des pays d’Europe, du Proche-Orient et du Canada) et au Campobosco par la présence d’une délégation MSJ espagnole en août dernier, révèlent son dynamisme à travers les continents.
Prochain rendez-vous fixé aux 3-4 mars à Lyon.

Extrait du portail salésien – http://www.Don-bosco.net : voir article

Be Sociable, Share!

Tags: , , ,


About the Author



0 Responses to Le MSJ s'enflamme !

  1. admin says:

    Super week-end ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑