MSJ Rhone Alpes sept12 17

Published on mai 31st, 2013 | by Maxime Poublanc

0

« Comment aller chercher le jeune dans la rue ? »

Fidèles au rendez-vous, une quinzaine de jeunes du MSJ étaient présents à la soirée Salésienne animée par Olivier ROBIN, Salésien et enseignant à l’Université Catholique de Lyon. Ayant pour thème “Comment aller chercher le jeune dans la rue ?”, cette rencontre sur la pédagogie salésienne a permis une réflexion sur la manière d’être et de communiquer avec les autres, principalement dans les engagements auprès des plus jeunes.

Aurélie COUTURIER nous en fait le partage.

« Notre soirée a tout d’abord commencé par des retrouvailles autour d’un repas convivial, dans une ambiance joyeuse ! La réflexion a débuté ensuite par un jeu. Nous nous sommes mis en cercle et, au travers de deux mises en situation, des jeunes se sont portés volontaires pour se placer au centre de celui-ci. La consigne était de leur poser librement toutes les questions qui nous venaient à l’esprit ! La situation était complexe pour les deux volontaires car ils étaient exposés aux regards de nous tous. C’était une épreuve dans leur capacité d’échange et de réponse. Nous avons pris conscience des difficultés que l’exercice représentait.

De plus, ce que nous ignorions c’est que chacun d’entre eux avait un rôle secret ! Pour l’un, celui de ne pas prononcer dans ses réponses les « a » et les « r », et pour l’autre, celui de ne répondre aux questions, que par les mots contenus dans ces questions. Ceci limitait beaucoup leur communication avec les autres jeunes !

Nous avons alors compris qu’il ne suffisait pas de dire qu’un jeune est timide, réservé… parce qu’il a des difficultés à s’exprimer. Nous ne pouvons pas nous en tenir aux traits négatifs que nous percevons d’un premier point de vue. Il faut avant tout chercher à comprendre d’où viennent les difficultés, et questionner le jeune sur ce qui l’empêche de s’exprimer. Nous pouvons alors avoir un regard différent sur sa personnalité !

Il est important de pouvoir créer un espace de parole avec le jeune.

De plus, Olivier nous a fait remarquer que la manière de communiquer avec les jeunes reposait en grande partie sur nous, et la façon dont nous formulons nos questions, nos phrases. Si nous utilisons un vocabulaire varié, nous pouvons réussir à donner les mots clés au jeune, qui lui permettront alors d’exprimer ses ressentis. Il est important de pouvoir créer un espace de parole, dans lequel le jeune puisse réussir à mettre des mots sur ce qu’il pense, vit et ressent. Il est bon de chercher à faire ressortir de l’échange les points positifs, les éléments valorisants (de la journée d’activité, du quotidien…) afin que le jeune les verbalise et puisse s’épanouir au milieu des autres.

Nous avons terminé notre réflexion par un petit temps de prière autour du sens de l’engagement, et de la rencontre avec l’autre. C’était un moment riche qui nous a permis de nous ressourcer et de repenser notre manière de vivre nos échanges avec les jeunes en difficulté. »

Be Sociable, Share!

Tags: , , , , , ,


About the Author



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑