Actus du MSJ IMG_7208_redimensionner

Published on septembre 13th, 2015 | by MSJ

0

2015… Un Campobosco pas comme les autres…

Comme chaque année, nous avons eu le droit à l’un de nos événements phares… le Campobosco !

Pour présenter très brièvement le Campobosco à nos nouveaux lecteurs, le Campobosco c’est quatre jours, du jeudi 20 août aux 24 août 2015, pour vivre un R.A.P. (Réflexions, Activités, Prières).
À la veille de la rentrée, vivre avec les salésiennes et les salésiens de Don Bosco, un temps fort pour se ressourcer, recharger les batteries avant la rentrée scolaire…

Durant ces quatre jours, une alternance de temps en grand groupe, en atelier, en fraternité rythme les journées. Le matin et le soir, une prière donne sens à la journée. Les ateliers, le tournoi sportif, la veillée spirituelle, les grands jeux, la messe dominicale… tous ponctuent ce moment fort de fin d’été. Enfin, la dernière veillée, où les ateliers artistiques se présentent sur scène marque le point d’orgue du campo bosco.

Sauf que cette année, contrairement aux éditions précédentes le campo bosco fût un peu spécial…

Effectivement, nous avons fêté plusieurs événements. Tout d’abord, nous avons célébré les 10 ans du Campobosco ! Eh oui déjà 10 ans d’aventure ! Mais ce n’est pas tout..! Nous avons eu le droit à un autre événement qui ne se refera plus avant un bon bout de temps… Les 200 ans de DON BOSCO !
C’est donc dans cette ambiance festive que le camp s’est déroulé cette année. Bien évidemment ce Campobosco nous réserva bien d’autres surprises, qu’on vous dévoilera par la suite.

 

IMG_5853_redimensionnerIMG_6452_redimensionner

Cette année les jeunes sont venus encore plus nombreux que les années précédentes. Nous estimons environ 450 participants présents pour l’événement. C’est pour cela que l’équipe du Campobosco a prévu du matériel conséquent pour fêter l’événement. En effet, les jeunes ont eu droit à un magnifique chapiteau, avec une équipe technique présente du début à la fin du Campo, qui a accompli un travail fabuleux.

Une fois tous les jeunes arrivés, le Campo a pu être lancé !

Au cours du lancement, une annonce a risqué de changer les habitudes des anciens ! En effet, l’annonce indiqua que la veillée finale serait conduite par un fil rouge plutôt exceptionnel. Ce fil rouge fût mené par la Don Bosco Academy appelé Campobosco Academy pour l’occasion !

La Don Bosco Academy, c’est quoi ? Une comédie musicale pour célébrer Don Bosco et la pédagogie salésienne !

Écrite et mise en scène par Tristan de Groulard, la Don Bosco Academy est un show résolument moderne, pensée pour les jeunes et élaborée avec les jeunes !

L’idée : non pas « réécrire sur scène » la biographie de Don Bosco, mais bien mettre en lumière sa démarche, sa pédagogie et son attachement profond à la cause des jeunes, à travers un scénario très actuel, prenant pour décor l’univers de l’adolescence du XXIe siècle. Pédagogie salésienne oblige, les jeunes ont été pleinement associés au projet. Ce sont eux qui monteront sur la scène, eux qui ont écrit deux des chansons qui composent la bande originale. Eux, enfin, qui sont à l’origine des décors et des costumes qui serviront aux nombreuses représentations.

C’est ainsi que cet événement fût baptisé la Campobosco Academy !

IMG_6022_redimensionnerIMG_6020_redimensionner

Comme nous l’avons dit précédemment chaque jour au Campobosco contient sa part de folie et c’est ainsi que la première journée a débuté par les sons du jingle matinal !
Différentes danses avec une chorégraphie ont été réalisées avec l’ensemble des jeunes présents pour réveiller et mettre de bonne humeur toute la troupe. Ça veut dire une journée avec beaucoup de bonne humeur, de joie et surtout beaucoup de rencontres.

La première journée du campo a été marquée par trois points-clés. Le premier est le choix de l’atelier, car pendant le campo, chaque jeune doit choisir un atelier parmi tous les ateliers proposés, qui sont tous différents les uns les autres, afin de pouvoir montrer à la veillée finale une ribambelle de talents qui sommeillent en chacun. Le deuxième moment important de cette journée fut l’affectation de tous les jeunes à une frat’.IMG_6165_redimensionner
Une frat’ (diminutif de fraternité) est un petit groupe conçut spécialement pour les jeunes, afin de leur permettre de rencontrer d’autres jeunes de leur âge. C est pour ça que les groupes sont conçut au hasard. Ils se retrouvent une fois par jour avec les 5-6 autres membres puis le responsable de frat (un ainé, ow yeaa). L’idée est de découvrir les autres et d’échanger autour du thème donné. En l´occurrence « croire ». Une tram est proposée dans le carnet de route, mais bien sur chaque frat’ est libre de d’échanger d’autres thématiques au gré des questions des jeunes. Pas de prise de tête.

Pour terminer cette journée en apothéose, les jeunes ont eu droit au fameux grand jeu anime par Manu dont le thème était « Convergent » !
Ce dernier était déguisé en quatre, personnage maléfique de divergente, avec une kalachnikoft en plastique et une tenue moulante en cuir noire.

Nous arrivons déjà à la deuxième journée de notre Campobosco qui fut riche en événements et qui réserva encore plein de belles choses.

Cette deuxième journée fut une journée où les jeunes ont dû être en équipe, une journée où ils ont dû être collectif, une journée avec plein de fou rires, une journée physique ET spirituelle. Car nous arrivons dans notre récit à la journée où ont eu lieu le tournoi sportif ainsi que la veillée spirituelle.
Le tournoi sportif est un moment qui n’est pas exigent physiquement, c’est un moment où tous les jeunes peuvent exprimer, faire ressortir ou même découvrir leurs talents. C’est la que commencèrent différentes épreuves, telles que des courses de relais, le mini-foot, le béret, la pétanque, etc. C est le moment où l’on a pu voir Jean-Marie revêtir un short et remonter ses chaussettes.

Bien sûr pour pimenter l’événement des points ont été attribués à chaque équipe pour leur performance ainsi que leur fair-play. C est ainsi qu´une équipe a été désignée la meilleure de l’édition. Mais l’essentiel est de participer !IMG_6677_redimensionner IMG_6496_redimensionner IMG_6566_redimensionner
Une fois notre tournoi sportif terminé, les jeunes ont pu aller se changer et arriver à un moment fait pour s’apaiser, se reposer spirituellement. Comme vous devez l’avoir compris, ce soir la fut riche en ressourcement. Tout le monde a accompli une marche silencieuse afin de se confier à Dieu et de pouvoir exprimer sa foi.
C’est dans cet esprit de sérénité et de calme, autour d un grand feu que Benjamin fit un témoignage. Il suffisait de s’assoir dans l’obscurité et d’écouter sans voir. Ce fut très touchant. Cela restera surement gravé dans nos esprits.
Pendant cette veillée, tout le monde pouvait participer à la confection d’un tapis avec des chutes de tissus sur un métier à tisser géant. Vous vous demandez surement pourquoi nous parlons de tapis, pas de panique, nous y arrivons…
En ce dimanche 23 août, 3ème journée, Benjamin frère salésien a exprimé ses vœux définitifs devant tous les jeunes du Campobosco et toute sa famille, qui est venu pour cet heureux événement. Tout le monde a pu vivre cet événement lors de la cérémonie qui fût très animée. Benjamin s’est allongé sur le tapis tissé durant la veillée spirituelle, pendant que l’orchestre et les chants résonnaient. La journée par la suite ne pouvait qu être remplie d’émotion et de joie. C’est en cet heureux événement, avec tous les prêtres venus en ce jour que nous avons coupé le gâteau des 200 ans de Don Bosco !

IMG_6638_redimensionner

Au coup du déjeuner, tous les jeunes étaient excités ! Eh oui, avant même que l’on s’en rende compte le jour J était arrivé … Le jour de la veillée finale !

Et donc dernière répétition, correction de dernier instant, montage, etc. Ce n’est que peut dire que cette journée fût assez mouvementée ! On peut admirer le travail des multiples ateliers photos, coutures, danses mais aussi de musiques, de chants, de chant et percussions corporelles…

IMG_7183_redimensionner IMG_7217_redimensionner IMG_7073_redimensionnerIMG_7090_redimensionner

Après cela le dernier jour du Campo est arrivé… Mais il ne faut pas oublier que, comme dans chaque édition nous avons eu droit à un témoignage. Cette année, vous avez dû le voir, rien n’a été fait en petit. C’est pourquoi nous avons eu le plaisir d’avoir parmi nous pendant les quatre jours, de grands invités… Le maire de la République des enfants venus tout droit de la Colombie, Jefferson et ses deux amis : Juan et Diana ont tous été invités pour témoigner de leur vie et de leur foi en la jeunesse.

Rencontre avec Jefferson maire de la république des enfants venus de Colombie à l’occasion du projet « Défi Citoyenneté ». Nous avons pu rencontrer Jefferson qui nous a témoigné son expérience comme maire.

Deux mots sur le projet de Jefferson :
Pour se lancer dans ce programme “Défi Citoyenneté 2025”, le réseau Don Bosco a eu l’idée de faire venir un jeune, Jefferson, maire de la République des enfants située en banlieue de Bogota en Colombie. Cette République des enfants, appelée aussi la Florida, est un lieu où des jeunes en grandes difficultés, et pour certains vivants dans la rue, peuvent prendre des responsabilités. Là, ils sont amenés, tous les ans, à élire un maire parmi eux.

La venue de Jefferson, Maire de la « République des enfants » en 2012, accompagné de deux professeurs (dont l’un était également Maire à la Florida en 1999), est motivée par le souci de favoriser des échanges enrichissants entre les jeunes de nos maisons salésiennes et ceux de Colombie.

Plus d’informations sur le site : https://deficitoyennete.net/ Logo-Defi-Citoyennete-2025_400

IMG_5780_redimensionner_redimensionner IMG_5784_redimensionner_redimensionner IMG_6151_redimensionner_redimensionner

Jefferson et Juan ont tous les deux rencontré les salésiens dans leur adolescence et ne les ont plus jamais quittés ! Comme beaucoup de jeunes de Bogota, ils ont connu la vie de la rue. Ils savent ce que signifie être livré à soi-même et l´ennui des longues journée à traîner dans la rue. C’est la raison pour laquelle ils ont décidé de s´investir pour rendre la vie des jeunes meilleure. Tous deux, ils ont intégrés le programme du père Javier De Nicolo et suivi son parcours éducatif pour prendre place dans la République des enfants de Bogota. Ils ont été maire de la République chacun leur tour.

Jefferson c’est un grand jeune de 20 ans, Colombien, grand amateur d art. C est le genre de personne qui fait du breakdance, du théâtre et qui apprend a faire du monocycle en 3 jours à Ressins ! Ses grands axes pendant sa campagne électorale étaient la joie et la fraternité. Il en fait toujours preuve chaque jour.
Il a été invité au Campobosco pour témoigner de sa foi en la jeunesse. Nous avons tous profité de la joie qu’il véhicule et de son énergie. A la fin du Campo, la séparation a été très dure pour certain.

Juan a 35 ans. Il a été maire 16 ans plus tôt. Son truc, c’est la musique. Aujourd’hui, il est flutiste à l´orchestre symphonique de Bogota mais il a aussi été enseignant pour les jeunes ayant une vie difficile, plusieurs années auparavant. Il est persuadé que faire pratiquer un instrument est un levier pédagogique et il veut développer la société avec cela.
Pendant le campo, il a donné un show de flûte et beat box ; un jeune perdu dans la foule témoigne «je pensais qu’ils étaient 2 ! ».

Diana a été prof à la Florida et éducatrice dans les centres d’accueil pour enfants des rues.
Elle a étudié l’informatique éducative et l’éducation périscolaire. Elle croit très fort en l’évolution de l´éducation et s´y investi énormément.
C’est par ces témoignages plein de vie que se termina avec un pincement au cœur notre édition du Campobosco 2015

Tous les jeunes ont passé une semaine de folie et sont prêts à revenir l’année prochaine. Et cette fois-ci, on compte sur toi pour être de l’aventure !

Vijeth Anthony

Be Sociable, Share!

Tags: ,


About the Author



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑