Pôle pédagogie et spiritualité 2016-12_question-du-jour-noel

Published on décembre 22nd, 2016 | by Mouvement Salésien des Jeunes

0

Question du jour – Noël

2016-12_question-du-jour-noel

Quelques réponses que nous avons eu sur Facebook :

« Une fête catholique célébrant la naissance de Jésus dans une étable » Camille

« Apprendre à accueillir le pauvre, le faible, le petit dans la tendresse et dans l’amour ! » Claire

« Le moment de nous tous réunir en famille et partager nos joies de se revoir. Fêter la naissance de Jésus » Constance

« Une bombe d’amour qui nous secoue pour nous rappeler qu’il y a urgence d’aimer et d’accueillir les personnes plus faibles de la société ! » Raphaël

« De l’amour, de la joie et de la paix <3 Jésus est né de nouveau en nous chaque année, pour que nous puissions refléter son amour partout ! » Mira

« Noël, c’est la naissance de Jésus, c’est un rappel que tout ce qui est petit et faible est précieux. C’est également un moment que l’on peut passer en famille en prenant soin des uns et des autres. » Aubérie

2016-12_reponse-question-du-jour-noel

Noël… Une fête connue dans le monde entier. Une fête célébrée par des milliards de personnes le 25 décembre. Une fête devenue très populaire aujourd’hui.

Le drame de notre monde aujourd’hui, c’est qu’il est trop occupé et préoccupé à se regarder lui-même. Lorsque Marie et Joseph viennent frapper à la porte du monde ce fameux jour, le monde leur dit en quelque sorte : « revenez plus tard. ».

Nous pourrions expliquer Noël de mille et une facettes. Et pourtant ! Aujourd’hui nous vous invitons à découvrir la facette que le pôle pédagogie & spiritualité a choisi de vous présenter. La facette de Noël qui nous invite à voir ce moment de la vie de Marie et Joseph annonçant une bonne nouvelle. La Bonne Nouvelle. C’est en ce jour plus particulièrement, que Dieu a choisi de venir, qu’il a décidé de se rendre sensible au monde humain. C’est aujourd’hui qu’il s’est rendu accessible humblement. Dieu ne se fait pas découvrir par de la puissance, par de la force ou encore par de la connaissance. La naissance de Jésus est une manière d’ajouter que Dieu se rend sensible à la découverte de la fragilité, de l’humilité et de la faiblesse de l’être humain. Ainsi, Jésus va se comporter de telle manière que lorsqu’on le verra, lorsqu’on le touchera, lorsqu’on l’entendra, c’est comme si on touchait Dieu, on voyait Dieu, on entendait Dieu !

C’est pourquoi, Don Bosco avait compris que les jeunes, et surtout les plus fragiles, représentaient, pour la famille salésienne, un vrai chemin vers Dieu. Pour le salésien, chaque fois qu’il rencontre un jeune et sa fragilité, c’est comme si c’était Noël !

Merci à l’équipe pédagogie & spiritualité pour cette première question du jour.
Et si vous souhaitez contacter l’équipe : polepedagogie.msj@gmail.com.

Be Sociable, Share!

Tags: , , , , ,




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑