MSJ Rhone Alpes Lyon_-_Bâteau_Chapelle_&_Mekono

Published on mai 11th, 2017 | by Mouvement Salésien des Jeunes

0

RA – Ressucito 2017 à Lyon

Les 14 et 15 avril 2017 à Lyon a eu lieu une nouvelle fois « Ressucito », un événement où les jeunes de la région lyonnaise se réunissent pour se retrouver et préparer Pâques ensemble. Cette année, c’est Maëlle qui nous raconte ce qu’ils y ont fait et quels sont ses ressentis par rapport à ce Ressucito.

Vendredi 14 avril, nous étions une vingtaine, grands jeunes, famille, frères et sœurs salésiens, à nous rassembler à l’église du Point du jour, pour nous préparer ensemble à vivre la veillée pascale et les fêtes de Pâques. À la sortie de la célébration du vendredi saint, nous nous sommes retrouvé pour manger et commencer à cheminer ensemble. Durant ce chemin, nous avons pu chanter et faire connaissance. Notre pèlerinage nous a mené jusque sur les quais de la Saône, et là, miracle de la bible oblige, nous avons pu marcher, et même prier sur le fleuve à pied sec !!

Lyon_-_Bâteau_Chapelle_&_MekonoSource de l’image

Nous avons été accueillis chaleureusement sur le bateau-chapelle des bateliers de Lyon. Il s’agit d’une péniche dans laquelle nous retrouvons la quiétude d’une église… mais mouvante au rythme des flots ! Ici, nous avons eu le témoignage d’un aumônier de maison d’arrêt, qui a su obtenir la permission de faire sortir quelques détenus de la maison d’arrêt, pour parcourir avec lui le chemin de Compostelle. (Faire sortir des gens de prison, pour les emmener vivre autre chose au grand air… ça ne vous rappelle pas quelqu’un ça ? 😉 )* Les témoignages de ces pèlerins et la beauté des paysages m’ont donné envie de prendre mon bâton et mes chaussures pour marcher sur leurs pas. 🙂

Après cette belle veillée, nous sommes repartis dormir au Lycée Don Bosco pour reprendre de l’énergie pour la grande journée du lendemain. Le samedi saint a démarré fort avec un temps de sophrologie (il parait qu’on avait tous un petit bonhomme qui dormait dans notre gros orteil avant de partir se balader dans tout notre corps…vous imaginez les chatouilles !!), un temps d’intériorisation de la lecture de l’Évangile des femmes au tombeau, et un temps d’échange autour de cette même lecture.

Nous avons consacré notre après-midi à préparer la veillée pascale. J’ai beaucoup apprécié cet après-midi, il y avait tant de choses diverses à préparer que j’ai vraiment ressenti la veillée pascale comme une grande fête. J’ai aimé me mettre au service de tous les paroissiens qui allaient participer à la veillée, en aidant à préparer cette messe.

Une image forte que je garde de ce rassemblement Ressucito, c’est lors de la veillée pascale, après la liturgie de la lumière. Nous avons fait traverser la mer rouge à tous les paroissiens en les faisant passer entre deux rangées de mètres et de mètres de tissus bleu que nous tenions pour guider la foule depuis le feu jusqu’à l’entrée de l’église. Une foule entière traverser une mer de tissus flottant dans le vent, avec des centaines de cierges brillant dans le noir, je n’avais jamais vu ça !

Et c’est en voyant tout ce monde réuni, ces lumières scintillantes dans la nuit, et en entendant la clameur de ce monde qui chantait, que la magie de Pâques est revenue en moi.

Merci beaucoup à Maëlle Pascal pour cet article. 🙂

* Au printemps 1855, Don Bosco avait pu organiser une promenade avec les jeunes de la maison de correction appelée « La Générale ». Il avait durement négocié avec le ministre de l’intérieur, Monsieur Ratazzi pour en obtenir l’autorisation sans être accompagné par les carabiniers en disant : « Si quelqu’un s’échappait, c’est moi que vous mettrez en prison ! » Le soir venu, pas un jeune ne manquait à l’appel.

Be Sociable, Share!

Tags: , , , , , , , ,




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑