Actus du MSJ David et Cynthia, volontaires au Campobosco 2017

Published on octobre 19th, 2017 | by Mouvement Salésien des Jeunes

0

Être volontaire au Campobosco : Donner et recevoir ­- Partie 2

Plus d’un mois s’est écoulé depuis la fin du Campobosco et pour nombreux d’entre vous, vous avez pu croiser des jeunes volontaires remplis de joie qui vous ont fait danser, qui ont partagé des temps d’atelier enrichissants, et bien plus encore. Nous vous proposons de découvrir leurs témoignages.

Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir David et Cynthia pour ce deuxième article. Si tu souhaites lire le premier article de témoignages, clique ici.

David, volontaire au Campobosco 2017

Je m’appelle David et je viens de Chambéry en Savoie. J’ai choisi d’être volontaire cette année, car je voulais découvrir le Campo sous un autre angle. Et je dois dire que je ne suis pas déçu ! Devenir acteur pour la vie du campo et pour la joie de tous ces jeunes, il n’y a rien de meilleur. Cela m’a rappelé pourquoi j’avais choisi le métier d’animateur.

Même si nous sommes de simples inconnus pour beaucoup de ces jeunes, un lien de confiance s’installe assez vite entre nous. Ils nous parlent de ce qui leur fait plaisir dans la vie comme ils nous parlent de ce qui est dur pour eux. Et quand ils repartent à la fin de la semaine, ils repartent plus heureux qu’à leur arrivé, avec des beaux souvenirs plein la tête. On peut se dire que c’est un petit peu grâce à nous.

Personnellement, cela m’a apporté plus de lumière sur de nombreux choix que je dois faire pour ma vie future, que ce soit au niveau professionnel comme personnel. Et je repars moi aussi avec de beaux souvenirs et de nouvelles connaissances dans la tête.

Être volontaire, ce n’est pas seulement avoir un tee-shirt vert et s’éclater sur scène, c’est aussi se dire que nous sommes un maillon de plus sur la chaîne des personnes qui auront apporté de la joie, de la paix, du bonheur, et de la nouveauté lors de ce Campobosco.

Cynthia, volontaire au Campobosco 2017

Pour ceux qui ne me connaissent pas encore, je m’appelle Cynthia et je viens de Lyon. Cet été, pour mon 4ème Campobosco, j’ai décidé de relever un défi et de passer à l’étape supérieure en devenant volontaire. Du haut de mes 19 ans, je voulais vivre autrement l’aventure du Campobosco. Je me disais qu’après avoir reçu des autres toutes ces années, c’était à mon tour à présent d’apporter aux jeunes, que ce soit dans les temps en fraternité, pendant les ateliers, dès lors que l’occasion se présenterait.

Malgré toute cette volonté trépidante, j’avais un peu d’appréhension de me lancer vers l’inconnu. Mais, portée dans une joie commune, les barrières que je m’étais mise sont tombées grâce à l’entraide qu’il existe entre les volontaires, les religieux et les adultes. Cette expérience m’a fait gagner en maturité par les responsabilités qui nous ont été confiées. On prend alors conscience de tout le travail effectué dans l’ombre par les volontaires (accueil, mise en place des activités…).

Alors voici la recette pour être un bon volontaire : « Le sommeil tu oublieras ; À l’organisation tu participeras ; Dans la bonne humeur tu le feras ; Des sourires tu recevras ». Alors qu’est-ce que tu attends ? On attend plus que toi !

Merci à David Grivel et Cynthia Ripoll pour ces témoignages.

David et Cynthia, volontaires au Campobosco 2017

Be Sociable, Share!

Tags: , , , , , , , , , , ,




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑