Fête du jour Noël en Belgique,
Mouvement Salésien des Jeunes (MSJ)

Published on décembre 21st, 2017 | by Mouvement Salésien des Jeunes

0

Un Noël en Belgique…

Tic tac tic tac, le compte à rebours est lancé… Noël est dans quelque semaine. Le 1er samedi de l’Avent, nous allons en famille choisir le sapin qui trônera au milieu du salon. Guirlandes, et boules habillent le sapin. La touche finale, l’étoile surplombant le sapin mise généralement par le benjamin de la famille. Vient ensuite, la mise en place de la crèche, petits santons ou autres figurines au pied du sapin. Nous décomptons les jours… et ce grâce au calendrier de l’Avent dont nous ouvrons une petite case chaque jour…

En Belgique, avant Noël, un grand Saint vient rendre visite aux enfants sages. Les petits garnements préparent leur liste de jouets. Avant de dormir, ils laissent leurs chaussons devant la cheminée avec un verre de porto et des petits biscuits pour Saint-Nicolas mais aussi de l’eau et des carottes pour son fidèle compagnon, l’âne. Lors de sa première visite, Saint-Nicolas y laisse quelques friandises. La nuit du 6 décembre, les enfants veuillent jusque tard dans la nuit mais Saint-Nicolas visite les chaussons des enfants sages endormis et remplis leurs petits souliers de friandises et de jouets par millier. Pour les enfants qui ont fait beaucoup de bêtises, Saint-Nicolas est accompagné de Père Fouettard, un ramoneur qui laissera quelque morceau de charbons dans les pantoufles à la place des jouets tant désirés. Lors de leur réveil, le matin du 6 décembre, l’excitation est à son comble. Les enfants découvrent leurs cadeaux et les friandises débordant de leurs chaussures.

Le 24 décembre arrive bien vite, la course au dernier préparatif est lancée ; achat des cadeaux de dernières minutes, préparation du menu de fête… Les invités arrivent les bras chargés de paquets que nous déposons au pied du sapin. Apéro, entrée, plat, dessert, tant de mets qui sont partagés tous ensemble. En Belgique, les spécialités culinaires sont diverses et variés, entre le foie gras, le gibier ou la dinde, la bûche de Noël ou les spéculoos, nos cœurs balancent. Pour certaines familles, le temps est venu de participer à la messe de Noël, d’autres se contenteront de mettre la retransmission à la TV.

Minuit approche… le moment tant attendu des cadeaux aussi… Après s’être souhaité un joyeux Noël et bu une petite coupe de champagne, le plus jeune offre le premier cadeau.

Le matin du 25 décembre, toute la famille se retrouve autour d’un bon petit déjeuner ; une spécialité belge, le cougnou, le « pain de Jésus », un pain brioché, au chocolat, raison ou sucre est le roi de la table. Il est adoré tant des petits que des grands. Il est accompagné de café ou de chocolat chaud mais surtout de rire et de partages.

À midi, nous allons de l’autre côté de la famille pour à nouveau fêter et partager de bons moments en famille. Noël, cette fête de lumière, permet de rassembler et de se retrouver…

Merci beaucoup à Marie Croon pour cet article.

Be Sociable, Share!

Tags: , , , , , , ,




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑